Thank you for smoking

Jason Reitman

Avec Aaron Eckhart, Robert Duvall, Katie Holmes

Comédie Us
Durée : 1h 32min
Année de production : 2004

Synopsis

Sourire carnassier et grand séducteur, un lobbyiste met son talent au service de la Big Tobacco. Brillant dans les talk-shows, Intriguant dans les hautes sphères, féraillant avec ses détracteurs, le défenseur du tabac fait feu de tout bois pour qu’on allume des clopes. Il rencontre régulièrement ses amis MDM (Marchands De Mort, représentants les vendeurs d’armes et d’alcool) pour envisager l’avenir de leur business. Mais le cynisme a ses limites, personnifiées par le fils du lobbyiste et son ex-femme : peut-on être un bon père en vendant du poison ?

Quel drôle de sujet ! En pleine diabolisation du tabac et sous une présidence Républicaine traditionnellement favorable aux groupes de pression, il fallait être sacrément glonflé pour adapter l’histoire de Chistopher Buckley : une charge drolatique sur les lobbyistes et les politiques, intimement liés dans la vie publique américaine. Mais passer du roman à l’écran prit tout de même 10 ans ! C’est Jason Reitman, court-métragiste à succès et fils du réalisateur Ivan Reitman, qui s’y est collé, soutenu par un jeune producteur venu de la net-économie, David O. Sacks. Reitman a réussi à rendre sympathiques des personnages qui ne le sont pas à priori. C’est, avec l’humour, la première force de ce film, radicalement décalé et politiquement très incorrect. Thank You For Smoking est l’un des exemples les plus séduisant de la vigueur du cinéma indépendant aux Etas-Unis. Et une preuve que la liberté de ton y est encore possible.

Bernard-Pierre Molin