Rétrospective des films de Diana Vidrascu

Les Séances du Collectif jeune Cinéma

Expérimental FR
Durée : 01:25mn | Année de production : 2017 - 2019
Couleur



Programme

Pour sa prochaine séance régulière, le Collectif Jeune Cinéma organise la première rétrospective des films de Diana Vidrascu, dont le dernier film a été sélectionné au Festival de Locarno en 2019. Directrice de la photographie de formation, ses films sont à la fois un travail introspectif sur la matière (la pellicule 16mm) et sur le récit (qu’il soit documentaire ou fictionnel). Pour cette soirée, la cinéaste sera accompagnée de Mondkopf, compositeur de la musique des deux de ses films. La séance sera présentée par Jessica Macor, membre du CJC et programmatrice au Festival de Brive.

LE PROGRAMME

GYLFAGINNING (2017, 18‘)
Les dieux racontent au roi Gylfi la création de l'univers au fil des temps par une série d'illusions optiques. Lara vient d’avoir 10 ans et lit pour la première fois le mythe. Elle découvre l’univers norrois tandis que nous découvrons l'Islande d'aujourd'hui.

WHAT TIME IS MADE OF (2017, 10‘)
Et si on retrouvait une bouteille jetée à la mer avec une bobine anonyme de 16mm ? Après avoir fait cette découverte sur une plage en Bretagne, j’ai développé la pellicule pour y trouver que la mer avait laissé ses traces implacables sur les images, comme un souvenir de son voyage à travers les décennies. Pourtant, c'était des souvenirs de mon enfance, dans mes deux premières années de vie.

LE SILENCE DES SIRÈNES (2019, 34')
Conçu comme un faux-documentaire expérimental, le court-métrage Le Silence des sirènes est focalisé sur le portrait intime de Céline, une jeune parisienne qui retourne en Martinique, le pays de son enfance, après une très longue absence. Ce voyage chamboule sa vie et devient un prétexte à la manifestation de fantasmes réprimés. A travers l’expérimentation visuelle et sonore l’environnement tropical se transforme en métaphore d’un espace intérieur, lié à l’imagination et à la fantaisie.

VOLCANO: WHAT DOES A LAKE DREAM? (2019, 21‘)
Les volcans émergent des profondeurs de la terre en ébullition jusqu’à la surface du film, pour faire place à un langage cinématographique abstrait.

Séances