Films de bandes

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Trois événements, un nouveau cycle Abel Ferrara et la sortie de son dernier film, Tommaso ; l'année commence en fanfare et sous le signe de la bande. Ferrara tourne en effet avec une clique de fidèles, dont Willem Dafoe (également à l'affiche de The Lighthouse), et enrôle même sa femme et sa fille pour Tommaso qui sort cette semaine. Dans Pygmalionnes, que nous vous présentons en avant-première jeudi, suivi d'un cocktail en présence de Cédric Villani, c'est une bande de femmes de cinéma que filme Quentin Delcourt. Vendredi, les Rendez-vous du Cinéma Grec nous propose un documentaire sur l'ancien Premier Ministre Mitsotakis, Les Accords de la Montagne, et mardi, le Ciné-club Positif boucle la semaine avec Black Coal, de Diao Yinan, en écho avec la "une" du magazine sur le cinéma chinois.

Pygmalionnes tombe à pic puisque ce documentaire, où Quentin Delcourt donne la parole à 11 femmes - Elisabeth Tanner, Aïssa Maïga, Hafsia Herzi… - toutes engagées et travaillant dans le cinéma, est projeté alors que s'ouvre le procès Weinstein à New York. Mais il est surtout particulier pour nous puisqu'Isabelle, notre bien-aimée directrice (😉), est l'une des intervenantes et tient - on le sait - à faire entendre sa voix de femme. Pygmalionnes sera présenté en avant-première jeudi à 20h par l’équipe du film et Cédric Villani, et nous nous retrouverons tous lors du cocktail à suivre.

Vangelis Efthimiou sera avec nous vendredi à 20h pour montrer son documentaire, où l'ancien Premier Ministre grec Konstantinos Mitsotakis revient sur ses sept décennies de vie publique, évoquant notamment Les Accords de la Montagne qu'il a conduits. C'est le titre du film que nous verrons, et c'est le choix des Rendez-vous du Cinéma Grec.

En 2014, Black Coal remportait l'Ours d'or au festival de Berlin, tandis que son acteur, Liao Fan, recevait un Ours d'argent. Dès lors, quel meilleur choix que ce troublant polar noir de Diao Yinan pour lancer le débat sur le cinéma chinois, auquel la revue Positif consacre un dossier ce mois-ci. Hubert Niogret, l'un des membres du comité de rédaction, animera la séance de mardi 14. Elle sera, comme lors de chaque Ciné-club Positif, ouverte à 19h30 par une coupe de Champagne Veuve Cheurlin accompagnée de bouchées de l'intendant Bruno.

S'il tourne depuis 40 ans et beaucoup (notamment dans The Lighthouse, l'étonnant et esthétisante dérive de deux gardiens de phare de Robert Eggers), Willem Dafoe est fidèle à certains cinéastes. Après avoir longtemps travaillé avec Paul Schrader, il est présent dans tous les derniers films d'Abel Ferrara, au programme du cycle que nous consacrons au réalisateur. Ainsi, nous pourrons revoir Dafoe en tenancier de boîte (Gogo Tales), en peintre attendant 4h44, Dernier Jour sur Terre, en espion (New Rose Hotel), et interprétant Pasolini dans… Pasolini ! Un cycle Ferrara complété par le mythique Bad Lieutenant, alias Harvey Keitel. Willem Dafoe joue aussi le rôle du yogi artiste et ex-toxico Tommaso, réalisé à Rome où vivent les deux complices. Ferrara aime se libérer des contraintes, improvise, tourne vite (et souvent bien), la plupart du temps en famille. D'ailleurs, sa femme et sa fille sont à l'affiche de cette drôle d'histoire, où la jalousie maladive de Tommaso le mènera aux limites de la folie.

Ressortis lors des deux dernières semaines, La Grande Évasion, de John Sturges avec Steve McQueen fonçant en moto pour sortir du Stalag, et Sherlock Junior, avec Buster Keaton qui se rêve détective, conservent leurs séances. Tout comme The Lighthouse, déjà cité, et la version longue voulue par Tarantino de Once Upon a Time in Hollywood, qui vient de remporter deux Golden Globes, dont un pour Brad Pitt, meilleur acteur dans un second rôle. On est d'accord.

Deux séances (mercredi 14h30 et dimanche 14h) mais un seul film pour l'Enfance de l'Art cette semaine. Ce sera un dessin animé de Tomm Moore adapté d'un conte irlandais, où un jeune moine enlumineur utilise son art et la magie pour contrer les Vikings. Brendan et le Secret de Kells, un ravissement à voir dès 6 ans.

Excellent semaine en bande.

L'équipe du Grand Action.