Avant-Première et courts-métrages

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Comme chaque début d'été, les Cinémas Indépendants Parisiens, regroupés au sein de CIP - dont nombre d'entre vous ont judicieusement adopté la carte - organisent une série d'Avant-Premières du 3 au 10 juillet. Le Grand Action a l'honneur d'ouvrir le bal 2019 ce mercredi à 20h avec Papicha, formidable film de rébellion réalisé par Mounia Meddour, que nous aurons le plaisir d’accueillir. Dimanche, vous pourrez rencontrer les cinéastes lauréats du 24e Festival de Contis, important rendez-vous international du court-métrage. Ces deux événements, tous deux prolongés par un cocktail, permettent au reste du programme de prendre ses aises. Ainsi, Together Alone, de P.J. Castellaneta, et Les Monstres, bijou de Dino Risi, demeurent les vedettes de la semaine. Ils sont complétés par un cycle Dino Risi, et certains de nos récents succès : Les Lois de l'Hospitalité, burlesque keatonien, Ragtime, fresque de Forman, et The Dead Don't Die, le dernier Jarmusch.

Papicha, c’est le surnom des jolies jeunes filles algéroises. À la fin des années 80, l'Algérie pensait sortir la tête de l'eau et s'émanciper du carcan politique vieillissant. Mais ce moderne mouvement, notamment féminin, déplut aux religieux fanatiques. Au début de la décennie suivante, ils voulurent imposer leur loi rétrograde dans le sang et déclenchèrent une guerre civile larvée. Le bilan de ces années de plomb fut lourd et c'est ce climat qu'évoque le film de Mounia Meddour. Sa jeune héroïne se rêve styliste et séduit ses copines Papicha par ses créations, alors qu'une autre mode, beaucoup moins riante, veut imposer la rigueur de la burka. Nous sommes ravis de vous proposer l'Avant-Première de ce film plein de vie qui sortira le 9 octobre prochain, et encore plus de recevoir Mounia pour vous le présenter. Pour fêter ça, un cocktail sera offert au Grand Bar après la projection.

En temps normal, Contis est une charmante station balnéaire des Landes. Mais, pendant quelques jours de juin, et ce depuis 24 ans, la ville devient une petite capitale du court-métrage avec le Festival de Contis. Le Grand Action est associé à cette sympathique compétition en y décernant un prix depuis 3 ans. Dimanche à 19h, nous vous présenterons le palmarès de l'édition 2019, en présence des réalisatrices et réalisateurs. Citons notamment Invisivel Heroi (Invisible Héros), de la franco-portugaise Cristèle Alves Meira, qui remporta, en plus du prix Contis-Grand Action, le Grand Prix du Jury. Spectateurs curieux et cinéastes prometteurs poursuivront l'échange lors d'un cocktail, toujours au Grand Bar.

Nos deux récentes sorties, bien différentes mais toutes deux rééditées sur copie neuve, restent bien-sûr au programme. Dans Together Alone, P.J. Castellaneta nous raconte la nuit d'amour et de mots de deux jeunes homosexuels dans une Amérique ravagée et obsédée par le SIDA. Si ce film de 1991 est devenu culte auprès de la communauté LGBT+, Les Monstres l'est pour tous les amateurs de comédies grinçantes. Dino Risi est un maître du genre, et le cycle que nous lui consacrons en donne la preuve par douze.

Non sans rappeler que d'autres films cités en début de lettre gardent l'affiche, on finit avec l'Enfance de l'Art. Mercredi à 14h30, ne ratez pas Les Contes merveilleux, composés par Ray Harryhausen, grand créateur d'effets spéciaux pour le cinéma américain de l'âge d'or et virtuose de l'animation en volume. Dimanche à 14h, Wes Anderson nous emmènera vers L'île aux Chiens, un autre somptueux travail d'animation.

Bonne semaine.

Isabelle Gibbal-Hardy et l'équipe du Grand Action.