Un si doux visage

Otto Preminger

Avec Robert Mitchum, Jean Simmons, Herbert Marshall

Film américain
Genre : Policier
Durée : 1h 31min
Année de production : 1952
Titre original : Angel Face

Synopsis

Ce si doux visage, c’est celui de la fille adorée d’un riche romancier, remarié à une odieuse marâtre. Un ambulancier bourru succombe à sa sublime beauté et reçoit son amour en retour. Mais la si belle fille est totalement cinglée. Qu’importe, la passion est trop forte pour reculer. Elle emportera les amants vers un destin funeste...

Comme Fritz Lang, Preminger est l’un des cinéastes européens qui avaient fui le nazisme et apporté leur vision du monde à Hollywood. Vision noire et romantique, à l’image de ce film, que certains critiques n’hésitent pas à comparer à une tragédie grecque. De fait, comme chez les Grecs anciens, la passion conduit à la mort dans une course inexorable. Les puissants contrastes de la photographie et les dissonances de la musique servent la funèbre fuite en avant des amants. Un film fascinant sur la descente aux enfers.

Bernard-Pierre Molin