Programme complet sur le site du festival


Années 60 en Italie: pour un nouveau cinéma
En Italie, les années 60 sont souvent qualifiées de miracle économique. Le pays en apparence prospère et le cinéma italien n’est pas en reste et connaît une forte hausse de sa production. Ce renouveau économique va donc de pair avec un renouveau esthétique du cinéma italien. Dans les années 60, plusieurs genres font leur apparition ou connaissent un franc succès auprès du public ou de la critique : la comédie, le cinéma politique, le western spaghetti, etc. Des réalisateurs tels que Fellini, Antonioni et Visconti sont désormais considérés comme les maîtres des innovations narratives et figuratives. Mais l'histoire que nous voulons raconter, à travers six séances, six films et six auteurs, est celle d'une véritable nouvelle vague du cinéma italien, à la fois réalisé par des jeunes débutants, qui deviendront plus tard des « maestri » acclamés (Bernardo Bertolucci et Marco Bellocchio), par des auteurs méconnus par la critique (Antonio Pietrangeli et Elio Petri), et par des artisans écartés du système et de l'idéologie dominante (Ermanno Olmi et Mario Bava). Les traits communs des leurs films sont l'invention formelle, une vision non réconcilié du monde, un refus du modèle que la société néocapitaliste offre aux italiens des années 60. C'est dans cette tension politico-esthétique toute italienne que la création a pu se faire, et rejoindre ainsi les œuvres des nouvelles vagues européens contemporaines.

Federico Rossin

Sa 14/03

Les Jours comptés

Elio Petri

Depuis son enfance, Marcello est hanté par le meurtre d’un homosexuel qu’il croit avoir commis. En quête obsessionnelle de rachat, il s’efforce de rentrer dans le rang…

séance présentée par Fédérico Rossin, critique

Les Recrues

Bernardo Bertolucci

Une prostituée a été tuée dans un parc romain. La police interroge toutes les personnes présentes dans le parc cette nuit-là. Parmi elles se trouve l’assassin...

séance présentée par Fédérico Rossin, critique

Je la connaissais bien…

Antonio Pietrangeli

Adriana Astarelli arrive à Rome depuis sa province avec l'intention de devenir une star. Légère et candide, elle multiplie les aventures et les emplois avant qu'on lui promette un rôle…

séance présentée par Fédérico Rossin, critique

Les Fiancés

Ermanno Olmi

Ouvrier dans une usine de Milan, Giovanni accepte d’aller travailler en Sicile et ainsi obtenir une meilleure qualification. Il laisse derrière lui sa fiancée, Liliana. De l’ennui commun de leurs dimanches, il ne garde pas de regrets. Mais arrivé en Sicile, la nostalgie de l’aimée l’étreint, et il renoue avec elle d’abord par téléphone, puis par lettres de plus en plus enflammées…

séance présentée par Fédérico Rossin, critique