Documentaire Fr | Durée : 00:52mn | Année de production : 2017
Noir et blanc /Couleur


Synopsis

Dans la nuit du 8 février 1920, à Yalta, au sud de la Russie, un groupe de cinéastes russes embarque clandestinement sur un cargo en partance pour la France. Ce sont des Russes Blancs qui fuient la terreur bolchévique. Ils sont producteurs de cinéma, réalisateurs, acteurs, actrices, scénaristes, cameramen, décorateurs, costumiers... A leur arrivée, ils s’installent à Montreuil près de Paris, dans un studio désaffecté appartenant à la société Pathé. Chassés de leur pays, ces hommes et ces femmes se regroupent et se réconfortent dans la chaleur de leurs âmes russes. Pour se reconstruire, ils vont devoir s’affranchir de leur identité d’origine, trouver la force de s’ouvrir à une nouvelle culture, l’embrasser et se faire adopter par un autre pays : la France.

Un jour de 1923, au cinéma du Colisée, raconte le cinéaste Jean Renoir dans ses mémoires, je vis Le Brasier ardent, mis en scène et joué par Ivan Mosjoukine. La salle hurlait, sifflait, choquée de ce spectacle si différent de sa pâture habituelle. J’étais ravi. Enfin, j’avais devant les yeux un bon film, produit en France. Bien sûr, il était fait par des russes, mais à Montreuil, dans une ambiance française, sous notre climat. Je décidais d’abandonner mon métier qui était la céramique et d’essayer de faire du cinéma

Jean Renoir

Séances