Icône ultime du cinéma muet, Buster Keaton (1895-1966) débuta au cinéma avec Roscoe Arbuckle avant de produire de 1920 à 1923 sa propre série de courts-métrages. Il connut la gloire avec ses longs métrages muets entre 1923 et 1929, et demeure l’un des cinéastes les plus complets et les plus irrésistibles de tous les temps. Égal de Chaplin par son succès, son inventivité et son exigence, sa carrière fut brutalement interrompue par des choix industriels discutables et la désertion de son producteur parti diriger la United Artists.


Keaton en quatre

Buster Keaton, Edward Cline, Mal St. Clair

Malec champion de tir, Malec l'insaisissable, Frigo Fregoli, Buster et les flics. Un programme de quatre courts-métrages restaurés par Lobster Films


Le Mécano de la Generale

Buster Keaton, Clyde Bruckman

Au début de la guerre de Sécession, Johnnie est refusé dans l’armée sudiste. Lorsque sa fiancée Annabelle reste à bord d’une locomotive dérobée par les Nordistes, il se lance à la poursuite de la machine.


College

Buster Keaton, James W. Horne

Buster est l’élève le plus brillant du lycée, sauf en sport. La plus jolie fille courtisée par tous les athlètes le prévient : elle ne cédera à ses avances que lorsqu’il réussira une performance sportive.


Cadet d'eau douce

Buster Keaton, Charles Reisner

Le jeune William dont le père est marinier sur le Mississippi, tombe amoureux de la fille de King, propriétaire de l’entreprise de navigation concurrente,


Photos

Fermer I Affiche Keaton, l'acrobate du rire ©