L’Illusionniste

Neil Burger

Avec Edward Norton, Paul Giamatti, Jessica Biel

Fantastique, Drame US
Durée : 1h 50min | Année de production : 2006
Titre original : The Illusionist

Synopsis

En 1900, Vienne est une ville bouillonnante, prête à embrasser la modernité mais encore engluée dans ses traditions et ses croyances. Eisenheim, un mystérieux illusionniste aux pouvoirs incroyables y triomphe. Mais ce succès agace le Prince héritier, un rationaliste convaincu qui brigue le pouvoir. D’autant que sa fiancée n’est autre que l’amour d’enfance du magicien. Décidé à écarter ce rival, le Prince met son inspecteur de police de confiance sur le dos d’Eisenheim. Mais l’inspecteur, amateur de magie, se laisse fasciner par la virtuosité de l’illusionniste

.
Pour son deuxième film (après le très remarqué Interview with the Assasin), Neil Burger a adapté une nouvelle du grand romancier Stephen Millhauser, Prix Pulitzer en 1997. De ce récit plein d’onirisme et de lyrisme, Burger a tiré un film théâtral à suspens. En développant le rôle de l’inspecteur, embryonnaire dans la nouvelle, il offre à ses deux acteurs principaux une belle confrontation. Edward Norton, tout en retenue, donne à son personnage une aura mystérieuse, presque divine. Paul Giamatti, récemment révélé par American Splendor et Sideways, grand acteur de théâtre, compose un flic corrompu et sans pitié, mais troublé par celui qu’il doit poursuivre. Les décors de Prague recréent une Vienne plus vraie que nature. Filmés dans une palette ocre et rouge, ils évoquent un ancien autochrome qui accentue la féerie du film. L’Illusionniste est un film étrange et troublant, qui s’amuse à prendre à contre-pied le spectateur.

Bernard-Pierre Molin