La Canonnière du Yang-Tse

Robert Wise

Avec Steve McQueen, Candice Bergen, Richard Attenborough

Drame, Guerre US
Durée : 3h13 min | Année de production : 1966
Titre original : The Sand Pebbles

Synopsis

En 1926, le San Pablo, une canonnière américaine avec à son bord le mécanicien en chef Jake Holman, remonte le fleuve Yang-Tsé. Le patrouilleur se retrouve bientôt au coeur de la guerre civile chinoise qui oppose communistes et nationalistes...

Quel souffle ! C'est la première réaction suscitée par cette vaste fresque épique comme le cinéma américain n'en produit presque plus aujourd'hui. En metteur en scène chevronné, alors au sommet de son art, Robert Wise capte la splendeur des paysages chinois qui tranche avec les conditions de vie misérables des habitants : la photo, qui magnifie la nature, ne verse jamais dans l'esthétisme carte-postale. La réussite tient aussi à la prestation des comédiens, Steve McQueen en tête, qui parviennent à faire croire à leurs personnages de bout en bout. Un pari d'autant plus risqué qu'il s'agit d'une reconstitution historique et qu'Hollywood ne nous a pas toujours habitués à la subtilité dans ce genre d'entreprise… Le héros de Bullitt décrochera d'ailleurs son unique citation à l'Oscar.
Mais La Canonnière est aussi une grande œuvre politique. Tout comme Robert Altman avec M.A.S.H. quelques années plus tard, Wise a choisi de dénoncer l'engagement américain au Vietnam en transposant son propos dans un tout autre contexte. Du coup, il propose une réflexion passionnante sur l'absurdité de la guerre – de toutes les guerres – et soulève des questions essentielles : le devoir patriotique vaut-il qu'on lui sacrifie la dignité humaine ? Et quand donc les pays occidentaux comprendront-ils que le colonialisme est immoral et voué à l'échec ? Résistant à toute tentation moralisatrice, Robert Wise a l'audace de fustiger l'impérialisme US à une époque – 1966 – où la présence militaire américaine en Indochine recueille encore le soutien de l'opinion publique aux Etats-Unis. Le film, qui a reçu huit nominations aux Oscars, est à redécouvrir de toute urgence.

Séances