Les Mains qui tuent

Robert Siodmak

Avec Alan Curtis, Franchot Tone, Ella Raines

Policier us
Durée : 1h 27min | Année de production : 1944
Titre original : Phantom lady

Synopsis

Un homme est soupçonné d’avoir étranglé sa femme. Sa secrétaire, cherchant à l’innocenter, enquête sur le meurtre et se fait aider d’un des vieux amis du présumé coupable. Mais, alors que les témoins disparaissent, l’enquête de la secrétaire prend une autre tournure.

L’expressionisme allemand, avec ses symboles et sa lumière, au service du film noir américain. Phantom Lady est l’un des films les plus aboutis du genre. Atmosphère oppressante, climat malsain : la crasse urbaine filmée en ombre et lumière représente la dégénérescence morale de la grande ville, de ses habitants et de ses fantomes. La bande son, ponctuée de bruits insolites, contribue à l’étrangeté de l’œuvre, qui est un cauchemar rêvé pour tous les amateurs du genre.